IFAS  |  Prises en charge financières

Prises en charge financières

La formation aide soignante est payante mais des possibilités de financement peuvent être attribuées selon la situation financière et ou sociale du candidat. Il est possible de :

  • Prétendre à une bourse régionale d’études calculée en fonction du quotient familial dont dispose l’élève (fonction du revenu annuel)

Pour les demandeurs(ses) d’emploi

  • Le Conseil Régional peut contribuer au financement des études, notamment pour les candidats demandeurs d’emploi, pour lesquels un nombre de prises en charge est décidé chaque année. Se renseigner auprès du Conseil Régional et/ou de l’IFAS
  • Vous pouvez bénéficier d’une allocation d'Aide au Retour à l'Emploi Formation (AREF) : réservée aux demandeurs d'emplois inscrits aux ASSEDIC et bénéficiant d'un plan d'aide au retour à l'emploi (PARE) qui est proposé par l'ANPE. L'AREF permet donc d'être rémunéré pendant tout ou une partie de la période de formation en fonction du nombre d'heures précédemment travaillé. Se renseigner auprès de l’ANPE.
  • Contrat de pré-recrutement : certains établissements sont susceptibles de financer les études des élèves aides soignants à condition que ceux-ci s’engagent à exercer dans leur structure durant un temps défini selon le contrat. C’est à vous de rechercher un éventuel employeur et de vous renseigner auprès des établissements qui vous intéressent.

D’autres aides peuvent, dans certains cas, être accordées par le Conseil Général, le Conseil Régional ou par la Caisse d’allocations familiales. Charge à vous d’effectuer les démarches avant l’entrée en formation.

Pour les salarié(es)

  • La formation professionnelle continue : cette rémunération peut être accordée par le Conseil Régional d’Ile de France aux élèves stagiaires selon des critères définies (dérogations exceptionnellement accordées) parmi lesquels :
    • Justifier de 18 mois d’activité professionnelle à temps plein au moment de l’entrée en formation
    • Justifier de 3 mois minimum d’inscription à l’ANPE à la date d’entrée en formation
    • Etre sorti du système scolaire depuis plus d’un an et être suivi par une mission locale

L’IFAS se chargera des dossiers à l’entrée en formation


ATTENTION : il ne faut pas être démissionnaire de son dernier emploi et ne pas se mettre en situation de disponibilité. Faute de quoi, aucune aide, quelle qu’elle soit, ne vous sera accordée.

  • Les agents de la fonction publique hospitalière peuvent bénéficier de la "promotion professionnelle" avec maintien de leur salaire (sauf primes) associé à un contrat d'engagement de servir . Se renseigner auprès de l'employeur.
  • Les salariés du secteur privé peuvent bénéficier du FONGECIF (Fonds de Gestion du Congé Individuel de Formation) via leur OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé). Se renseigner auprès de l'employeur.

L’assurance scolaire est à la charge du Centre Hospitalier Roger PREVOT.

Pour tout renseignement, il est impératif de vous adresser auprès de la Direction des Ressources Humaines de votre Etablissement employeur, qu’il relève du secteur public ou du secteur privé.

ATTENTION : cette demande de prise en charge doit être faite au minimum 3 mois avant l’entrée en formation même si vous ne connaissez pas encore les résultats définitifs du concours.